Article image

Christophe Perreault 25Stanley.com

Published on Monday, April 16, 2018

29

Reads

0

Comments

Une mauvaise pénalité ouvre la porte aux Leafs et ils en profitent

La règle de la punition pour avoir retardé la partie lorsqu’un joueur dégage la rondelle directement dans les gradins n’est déjà pas populaire et elle ne s’est pas fait d’amis à Boston lundi soir. Cette punition est la seule qui a été appelée dans la première période du troisième match entre les Leafs et les Bruins.

Elle a permis à Toronto de prendre sa première avance de la série seulement sept secondes après l’appel. James Van Riemsdyk est celui qui a fait bouger les cordages.

Ce serait déjà frustrant pour les fans de Boston, mais ce qui est encore pire, c’est qu’elle n’aurait pas dû être appelée. La rondelle que Riley Nash a envoyé dans la foule n’y est pas allée directement alors qu’elle a dévié sur la baie vitrée auparavant, mais les quatre officiels sur la glace l’ont manqué et ils ont envoyé le #20 au cachot. Il faut dire qu’elle a à peine touché, mais ça aurait quand même dû sortir l’attaquant des Bruins du trouble.

Les Bruins ont certainement joué de malchance sur la séquence, mais il faut quand même donner du crédit aux Leafs, qui n’ont pas tardé à en profiter. Rien ne roulait pour eux dans cette série jusqu’à maintenant et ils espèrent certainement que ce coup de chance est un signe de ce qui s’en vient et que ça les aidera à se relancer dans cette série. Ils ont encore beaucoup de chemin à faire, mais c’est un bon début.

La mauvaise pénalité

Les Leafs en profitent


0

Sports League Management

Manage your league on WebSports today
It's FREE!

Start

Popular Articles

article image